Tachymètre montre : C’est quoi et comment l’utiliser ?

De nombreuses montres chronographes sont équipées d’un tachymètre. La plupart des possesseurs de montres de ce type ne s’en servent jamais et beaucoup ne savent même pas quelle est son utilité. J’ai fait partie de ces gens-là… Il est donc temps désormais de me rattraper en vous expliquant ce qu’est un tachymètre et comment utiliser celui que vous avez au poignet.

Je dois vous prévenir que même après avoir compris son fonctionnement, je ne l’ai quasiment jamais utilisé. C’est un outil qui n’a plus vraiment d’intérêt aujourd’hui, mais qui était très utile à l’époque où les voitures n’avaient pas de compteur.

PromoMeilleure Vente n° 1 Timex Watch TW2U89300
PromoMeilleure Vente n° 3 Citizen Watch CA4470-15X

Qu’est-ce qu’un tachymètre ?

Le tachymètre est un instrument qui doit vous permettre de mesurer la vitesse d’un objet ou d’un homme sur son vélo. Généralement, cet outil indique la vitesse en kilomètres heures, même si certains modèles utilisent d’autres unités de mesure. En gros, le tachymètre fonctionne en calculant le temps de déplacement d’un point A à un point B. Grâce au temps obtenu et à la distance connue entre les deux points, on peut donner la vitesse moyenne sur ce segment (A-B).

La toute première montre à avoir été équipée d’un tachymètre est la Omega Speedmaster, introduite en 1957. Sa fonction lui permettait de mesurer la vitesse sur une distance donnée. La montre a été conçue spécifiquement pour les courses de voitures, mais est devenue plus tard célèbre pour avoir été la première montre portée sur la lune lors de la mission Apollo 11 en 1969, et déjà les astronautes n’utilisaient plus du tout le tachymètre…

Comment utiliser un tachymètre ?

tachymetre montre utilisation

On ne va pas se mentir, c’est relativement compliqué… Non pas que l’outil soit difficile à utiliser, c’est plutôt simple, mais il faut pouvoir aussi connaitre la distance d’un point A à un point B pour déterminer la vitesse entre les deux éléments.

C’est la trotteuse qui va servir de repère, en se déplaçant sur l’échelle tachymétrique. Généralement, le point de départ est sur 60, avec une distance pensée pour 1000 m, soit 1 km. Donc dans ce cas, lorsqu’on lance le chronométrage, si on parcourt 1000 m en 60 secondes, cela signifie qu’on avance à 60 km/h. Si on termine les 100 m en 30 secondes, notre vitesse moyenne était donc de 120 km/h.

Vous l’aurez compris, on appuie donc pour lancer le chrono au départ, puis on appuie une seconde fois dès qu’on a parcouru 1000 m. Il suffit ensuite de lire le chiffre pointé par la trotteuse, sur l’échelle tachymétrique, pour obtenir la vitesse.

Et si on parcourt plus ou moins de 1000 m ?

Bien sûr, la plupart du temps, on est incapable de définir 1 km. C’est pour cette raison que le tachymètre d’une montre est compliqué à utiliser. Il faut connaitre la distance qu’on s’apprête à parcourir avant de lancer le chrono.

Dans le cas où vous souhaiteriez calculer une vitesse sur un segment plus court ou plus long, il faudra faire un peu de mathématique. Par exemple :

Si vous ne parcourez que 100 m, lorsque vous stoppez la trotteuse, vous obtenez forcément un chiffre très élevé sur le tachymètre. Imaginons que vous chronométriez un sprinteur sur 100 m, il parcourt la distance en 12 secondes, l’aiguille va alors s’arrêter sur 300. Vous vous doutez bien que le coureur, ne va pas à 300 km/h. Comme 100 m est 10 fois inférieur à 1000 m, il suffit de diviser par 10. Le coureur se déplaçait donc à 30 km/h.

Pour 100 m, ça reste très simple, mais imaginons que vous avez une distance de 250 m à parcourir. Vous appuyez donc sur le bouton poussoir du chrono au départ et vous l’arrêtez à 250 m. Le coureur a mis cette fois 23 secondes et la trotteuse s’est arrêté sur 160. Dans ce cas, vous devez faire le calcul suivant : 160 x 0.25 = 40. Le coureur se déplace donc à 40 km/h. Pourquoi 0.25 ? Tout simplement parce que l’échelle tachymétrique est réglée sur 1 km, et que 250 m est égal à 0.25 km.

Si notre prend sa voiture et parcourt 1500 m (1.5 km) en 40 secondes, la trotteuse indique environ 103. Le calcul est alors 103 x 1.5 = 154.5. La voiture s’est donc déplacée à 154.5 km… Ce qui est bien trop rapide en centre-ville… .

Les limites du tachymètre

Il donc crucial de connaitre la distance parcourue pour pouvoir calculer efficacement la vitesse avec notre tachymètre. On ne va pas se mentir, c’est tout de même assez rare de connaitre une distance précise d’un point A à un point B, hormis sur une piste ou dans un stade, dont on connait forcément la longueur.

Il faut aussi que le temps soit inférieur à 60 secondes. Au-delà, la trotteuse fera un tour complet et les données recueillies n’auront plus aucun sens. Vous devez donc connaitre la distance et pouvoir la parcourir en moins de 60 secondes. Voilà pourquoi on utilisera généralement très peu notre tachymètre.

Enfin, le cadran d’une montre n’est pas suffisamment grand pour obtenir une vitesse vraiment précise. Souvent l’aiguille s’arrête entre 2 positions et donc deux nombres. Par exemple, pour mon coureur plus haut, je dis qu’il parcourt 250 m en 23 secondes, que l’aiguille affiche 160 et que donc après calcul il court à 40 km/h. En réalité, lorsqu’on parcourt 250 m en 23 secondes, la vitesse est de 39.13 km/h. Il y a donc un petit écart.

Les différents types de tachymètre

tachymetre utilisation

Dans l’horlogerie, les marques aiment proposer de nouvelles choses et on trouve donc différents types de tachymètre. Leur fonctionnement reste cependant relativement similaire :

  • Le tachymètre à échelle spécifiée : L’échelle tachymétrique est basée sur une distance spécifiée. Généralement elle sera de 1000 m, comme sur l’Omega Speedmaster ou sur la Pagani Design Speedmaster, pour ceux qui ont des moyens plus limités… Je n’ai pas connaissance d’une montre qui utilise une autre échelle.
  • Le tachymètre à échelle non-spécifiée : Ici, il n’y a pas d’indication. Généralement cela signifie que l’échelle sera également de 1000 m. Si ce n’est pas le cas, il faudra calculer en fonction du temps et de l’échelle tachymétrique pour connaitre l’échelle de calcul. Là encore je ne connais pas de montre dans ce cas de figure. Par exemple Bulova n’indique pas l’échelle, mais elle est de 1000 m.
  • Le tachymètre à deux minutes : Vous aurez une double échelle sur le cadran ou la lunette de la montre. La première échelle sera utilisée pour les 60 premières secondes et si vous dépassez, vous utiliserez la seconde échelle pour calculer la vitesse jusqu’à 120 secondes.
  • Le tachymètre à double échelle spécifiée : Quelques rares montres utilisent une double échelle, l’une à 1000 m classique et l’autre à 100 m. C’est plutôt utile gagner en précision sur les courtes distances.

L’autre utilité d’une montre tachymètre

Votre tachymètre de montre peut aussi vous servir à calculer une occurrence, soit le nombre de fois qu’un évènement se produit en 1 heure. Par exemple, si vous entendez un bruit à intervalle régulier, il suffit d’appuyer sur le bouton poussoir dès que le bruit arrive, de laisser le temps tourner et de réappuyer dès que le bruit est de retour.

S’il y a un temps de 10 secondes entre chaque bruit, alors l’aiguille de la trotteuse va indiquer 350 sur l’échelle tachymétrique d’une Omega Speedmaster. Cela signifie que le bruit se produit 350 fois en 1 heure. En réalité, il se produit 360 fois… Comme pour la vitesse, ce n’est jamais parfaitement précis. Je vous laisse trouver une utilité à cette fonction… .

Vous s’avez tout sur les tachymètres de montre et comment les utiliser. J’espère que vous essayerez de faire quelques chronométrages et prise de vitesse, mais aujourd’hui avec les montres connectées, les compteurs de nos voitures ou de nos vélos, c’est une fonctionnalité qui n’a quasiment plus besoin d’exister. On aime tout de même voir cette échelle tachymétrique sur les lunettes de nos montres sportives !

PromoMeilleure Vente n° 1 Timex Watch TW2U89300
PromoMeilleure Vente n° 3 Citizen Watch CA4470-15X

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Montre.review - Les meilleures montres avec avis
Logo